Flux RSS

Actus

20 nov. 2012 Vidéo de la deuxième étape, un an après...

09 nov. 2011 J'y suis arrivé !

04 nov. 2011 Ca y est, il est arrivé cette nuit à 3h21mm51s !

03 nov. 2011 Fatigue quand tu nous tiens !

02 nov. 2011 Encore des conditions qui sortent de l'ordinaire

» Toutes les actus



Voir toutes les photos+vidéos


Best Western Masqhotel Vhox

Actualités

A 120 miles de l'équateur

28 octobre 2011 - 08:53

15ème encore ce matin, Pierre a même légèrement creusé l’écart avec ses poursuivants directs Langlet et Chombart. Incroyable ! Enfin pardon, pas incroyable, plutôt impressionnant. Le Rochelais glisse à près de 7 nœuds, légèrement à l’est de la route directe. Il est tout de même important de noter que la fameuse route directe passe en plein milieu voire légèrement à droite de l’île de Fernando de Noronha, alors qu’il faut la laisser à droite, et donc passer à gauche. En conclusion, Pierre est bien, masqhotel est au top.

Pas de gros départ par devant, pas de retour pas l’arrière, les vitesses devant comme au milieu sont à peu près similaires, entre 6,5 et 7 nœuds pour la plupart.

Côté météo on annonçait des orages, la trace de Pierre étant propre et rectiligne, tout porte à croire que tout va bien à bord et qu’il n’a pas affalé ni pris de route de fuite pour éviter les grains.

Il évolue dans un flux de SE moyen, qui devrait tourner légèrement ESE dans la journée pour une petite quinzaine de nœuds.

02°23 N ça fait un peu plus de 120 milles de l’équateur, il devrait donc couper la lattitude 0 tôt demain matin. Alors champagne ? Wiskey ? (s’il n’a pas tout léché sur le sudoku). Un passage émouvant et important…

Florent G.

 

Suivez les actualités sur le site de la Mini Transat et les positions et les classements en allant sur la cartographie.

 

 

Photos


L'original


Commentaires

Le 29 octobre 2011 à 18:52 par zhaoxia li rousseau

加油, Pierre,我很高兴又重新得到你和大家的消息,看到你一个人在海上驰骋,很令人激动.您一直是我的榜样.谢谢您和家人对我的帮助,我也希望您一切顺利,勇敢争第一. Bon courage . Good luck 加油 加油 加油

Le 29 octobre 2011 à 09:10 par Juldu

ah l'Equateur... quand on le passe pour la première fois en tant que personnel navigant d'Air France on est bizuté en vol par ses collègues (cela m'est arrivé en 1996 sur un vol Paris-Sao Paulo, donc exactement au même endroit que toi ce soir mais 10 km plus haut!). Bon il n'y aura personne pour te bizuter mais on s'en chargera la semaine prochaine à Bahia... à propos grouille toi car on t'attend (presque) déjà à Bahia! En tout cas pour nous, ce sera champagne ce soir (Elsa sera avec nous, a t'elle droit à une gorgée?), à ta santé!

Le 28 octobre 2011 à 19:12 par Pierre à terre

Je pense qu'il faut aborder certains sujets qui fâchent : la gestion de l'après course. D'abord, un constat, initié par Lucie, qui mentionne, pour la profession du père "navigateur en solitaire"… Tout est dit : à l'instar des pompiers ou des princes, cette profession fait rêver les femmes (je note la présence de nombreuses fans sur le site). Céline, pour éviter la présence permanente et irritante d'une foule féminine devant la maison, une seule solution : se débarrasser du bateau. Mais comment ? La solution consistant à le vendre ne doit pas être retenue, car, mesquine et commerciale, elle dénature la beauté de cette aventure. Il existe une autre possibilité : en effet, une vieille tradition consiste, dans l'allégresse du retour et la célébration du héros, à offrir le navire à quelqu'un portant le même prénom que le skipper (ça porte chance…). Bon, nous aurons le temps d'en reparler. La course n'est pas finie et s'accélère même avec la sortie du pot au noir ! GO GO, GO Pierre Cizeau, GO GO !!!

Le 28 octobre 2011 à 17:25 par Blandine

Alors Pierrot, prêt pour passer l'Equateur ? Attention en buvant ta goulée de whisky qu'il ne s'écoule pas dans ton nez, puisque tu aura la tête en bas ! Ca serait dommage, si c'est du Lagavulin, comme je l'imagine, surtout après avoir échappé du Sudoku. A ce propos, est-ce que les Sudoku ne changent pas de nom dans l'autre hémisphère ? Sudentête ? Tu nous dira aussi si tu tournes ton café dans l'autre sens que chez nous ? Et si la perspective de l'océan et du mât de ton mini change une fois la tête en bas ? Mon Dieu, que de questions dans cette course ! En tout cas, surtout ne tombe pas, accroche toi bien et nous te suivons toujours très attentivement dans ta course, d'autant plus facilement maintenant que tu as retrouvé un tracé rectiligne vers le Sud !

Le 28 octobre 2011 à 12:01 par Axel (Masq)

Bravo Pierre, je dois dire que depuis le début de cette aventure tout le monde suit ton parcours avec intérêt, et moi je dois avouer que chaque jour je suis surpris de découvrir ton classement. Classement et parcours qui traduisent une abnégation extraordinaire et une force de caractère magnifique, chapeau bas!!!! Continu comme ça, poursuit ton rêve et fais nous rêver aussi.. Encore Bravo!!!

Le 28 octobre 2011 à 11:54 par Victor & cie

Tu t'envoles pierre?

Le 28 octobre 2011 à 11:11 par Brid

120 miles to the equator...fantastic ! Way to go Pierre !

Le 28 octobre 2011 à 10:58 par Anne (Gestotel)

Allez Pierre, c'est le mur des 30 km du marathon, on s'accroche, on fait le point sur l'énergie... et on fonce mais il ne s'agit pas de quelques heures, vous votre marathon il fait des jours, des jours et des jours..... Je peux le dire ON EST TOUS AVEC VOUS et FIERS DE VOUS.

Le 28 octobre 2011 à 10:51 par maman

Pour moi, Pierre, tu devrais entrer dans la zone où tu vas enfin te faire plaisir plus sereinement! Tu en fais des prouesses! et ça nous conforte de te savoir maintenant poussé dans le dos par les alizés.

Réagissez

Les commentaires sont fermés !


» Article suivant : Passage de l'équateur à 4h cette nuit ?

» Article précédent : Alors, sorti ou pas sorti ?

» Retour à la liste des actualités