Flux RSS

Actus

20 nov. 2012 Vidéo de la deuxième étape, un an après...

09 nov. 2011 J'y suis arrivé !

04 nov. 2011 Ca y est, il est arrivé cette nuit à 3h21mm51s !

03 nov. 2011 Fatigue quand tu nous tiens !

02 nov. 2011 Encore des conditions qui sortent de l'ordinaire

» Toutes les actus



Voir toutes les photos+vidéos


Best Western Masqhotel Vhox

Actualités

Le pot au noir est... très noir !

24 octobre 2011 - 15:53

On parlait d'un Pot-Au-Noir entre pétole et orage, nous en avons l'exemple parfait. Alors qu'hier les bateaux avançaient à douce allure, le groupe dans lequel le mini masqhotel évolue a reçu la visite d'un joli grain.

60 noeuds et une mer à priori très mauvaise. 60 noeuds ??? Oui parfaitement, ça ne rigole pas, surtout sur un bateau de 6,50m. Le Pot-Au-Noir est Actif voire particulièrement mauvais cette année.

Alors comment ça se passe ? Eh bien là, la recette est simple, on affale, on s'enferme dans le bateau et on attend que ça passe ! Et cela se dessine bien sur la trace laissée par le bateau de Pierre.

Mais alors on dérive ? Exactement, ça s'appelle partir en fuite. De toute façon à cet endroit là, pas de cailloux, pas de risque particulier... et quand le grain est passé, on remet les voiles et on repart. Ce matin à 9h30 heure française Pierre faisait de nouveau cap au 200 à près de 5 noeuds : dans le bon sens, à vitesse tranquille, on peut donc dire qu'il va bien notre rochelais.

Comment se passe la vie à bord dans la ZCIT ?

Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est humide. Loin des blagues potaches, il faut faire attention à ses fesses, au sens littéral. En effet les marins sont assis en permanence, et souvent dans l'humidité. Pierre s'est équipé d'un coussin spécial, mais les irritations arrivent vite et peuvent vraiment gâcher la vie. Vigilence, vigilence Pierre !

Ensuite il y a le calme, et les conditions variables. Il faut donc trouver des occupations, c'est l'occasion de vérifier l'état du bateau, faire le tour des équipements, on peut bricoler, se reposer ou bouquiner. Ensuite on surveille les grains, l'état de la mer, on écoute les vacations... la vie est finalement assez rythmée, on ne peut pas installer une réelle routine car il y a toujours un petit élément pour venir la troubler.

Il fait chaud sous les tropiques, teeshirt, chapeau, crème solaire, la pluie est chaude et peut offrir l'opportunité d'une bonne douche.

Question sécurité il ne faut pas baisser sa garde, le calme pourrait être le pretexte pour ne plus accorder autant d'attention à la sécurité personnelle, mais en réalité, les grains peuvent être sévères comme l'a montré le coup de vent de la veille. Alors on garde le harnais et la longe. C'est comme la ceinture en voiture, ce n'est pas parce qu'on est dans les bouchons à vitesse réduite ou dans une zone 30 que l'on peut se permettre de la détacher !

Du chaud, de l'eau, du vent et du calme, une mer difficile, on ne s'ennuie pas dans le Pot Au Noir ! Allez Pierre, encore quelques jours et tu seras au reaching vers Bahia !

Florent G.

 

Suivez les actualités sur le site de la Mini Transat et les positions et les classements en allant sur la cartographie.

 

 

 

Photos


Commentaires

Le 25 octobre 2011 à 12:21 par Olivier

Moi qui croyait que le pot au noir était une zone de convergence... pour boire des coups au noir, où les navigateurs peuvent restés collés des jours sans repartir car le rhum y est trop bon :-) En tous cas notre Pierrot, c'est un grand : 17ème ce matin au pointage de 10:00, ça remonte, GO PIERROT GO GO !

Le 25 octobre 2011 à 10:59 par Cloclo

Pierrot, on pense tous très fort a toi ! Super remontée ! Continue ! Juste après avoir lu cet article, je me plonge dans mon livre de chevet et LA (c'est un enfant qui parle) : " Je lui ai demandé c'est quoi le poteau noir dont ils ont parlé l'autre jour à la télé pendant une course a la voile près de l'Afrique. Avec Lisa on voudrait pas se cogner dedans si des fois on se lançait sur un Dragon ou sur un Requin du chantier Nauzan. Monsieur Maxence a été content de me répondre. Il sais pas que ses renseignements nous serviront bientôt à nous enfuir. (...) Le pot au noir ne peut pas gêner un navigateur qui vogue vers l'Afrique explique Monsieur Maxence. Sauf s'il met le cap en direction du golfe Guinée pour filer au Brésil. (...) On est soulagés parce qu'on a aucune envie d'aller si loin que le Brésil ou ils ont pas d’éléphants à soigner." Tu parles d'un coïncidence ! Gros Bisous Pierrot.

Le 25 octobre 2011 à 10:30 par catherine & Cie

Super remontée ! Continue !

Le 25 octobre 2011 à 09:48 par Pierre à terre

Je pensais à toi hier, claquemuré ce petit espace et ballotté par les vents... Et comme chaque matin, je découvre avec plaisir que tu as encore grignoté quelques places : tu es enfin dans la partie du tableau qui m'évite d'utiliser la molette de la souris pour te trouver ! C'est beaucoup plus reposant. GO GO, GO Pierre CIZEAU, GO GO ! (toujours sur l'air de Chuck Berry).

Le 25 octobre 2011 à 09:11 par Benoit

Dur dur Pierre toujours dans ce satané pot qui laccompagne vers le sud.Courage PIERROT. ET puis, cela t'a permis de recoller au peloton.On espère que tu va bientôt en sortir

Le 24 octobre 2011 à 23:35 par Anne (GESTOTEL)

J'ai hâte de vous voir passer cette ligne verte, mais depuis deux ou trois jours j'ai l'impression que vous êtes bloqué. J'espère que cette zone sera bientôt derrière vous, pour aller droiit au but de votre challenge.

Le 24 octobre 2011 à 21:44 par Guillaume et Fabienne

Courage Pierre dans ces éléments terribles ! hier en voyant le message du bateau accompagnateur faisant état de 60 noeuds de vent et ton nom pour les bateaux de la zone... On s'inquietait un peu ! Le message de Florent et ta route ce matin nous ont rassuré.. Merci pour toute ces infos, mais quel suspens... C'est terrible. Nous avons hâte de connaitre tes impressions sur ce fameux "Pot-Au-Noir"

Le 24 octobre 2011 à 19:54 par Béatrice

C'est terrible cette course, j'en deviens accro à chercher tous les jours où ils (je recommence,il faut assumer mon côté chauvin) où il en est. Toujours bleuffée, quelle remontée spectaculaire! Le plaisir, le plaisir... aujourd'hui Florent (merci pour tous ses commentaires) aborde des côtés moins réjouissants, et c'est difficile de ne pas en imaginer plein d'autres. Quel prix à payer pour des moments sûrement très forts démotions intenses ! En plus d'être des excellents marins, (ils le sont sûrement tous), il faut aussi avoir le cœur bien accroché...est-ce une condition sine qua non pour être un excellent marin? Dans le pot au noir,on dirait qu'ils sont dans un shaker manipulé par un irresponsable malveillant ! La carte des vents qui accompagne le commentaire laisse penser avec ses flèches cassées qu'ils en ont pour un bout de temps... ???

Le 24 octobre 2011 à 18:58 par classe de ce1 ( louise )

J’espère que tu vas bien parce que il y a du avoir beaucoup de vent pendant la tempête. J’espère que notre porte_bonheur a fonctionné. signé : louise!

Le 24 octobre 2011 à 17:51 par une de vos nombreuses Fan

Aprés : "un diner presque parfait" Aprés : "un amour dans le pré" Aprés : "Mr Cizeau, sur l'eau..." Qu'allons nous faire de nos longues soirées d'hiver.....

Le 24 octobre 2011 à 16:01 par Irene

Moi, je prèfere les bateaux. Nuit d'enfert mais jour de rêve pour toi, notre Pierre.There is always un tomorow!!! Allez, allez , LA PÊCHE!!!

Le 24 octobre 2011 à 13:16 par Florent G.

éh éh ça fait deux fois que je fais des allusions à la voiture pour clarifier mes propos, n'allez pas croire que je suis un fan automobile et tunning.

Le 24 octobre 2011 à 12:10 par Benoit

J'aime beaucoup l'image de la ceinture dans les bouchons. 60 noeuds, ça du être dur et éprouvant et ça genere en plus l'angoisse que ça revienne alors qu'on serait en train de dormir. Aller se coucher le stress au ventre. Pas cool du tout.

Réagissez

Les commentaires sont fermés !


» Article suivant : Encore de la pétole

» Article précédent : Dans le pot au noir

» Retour à la liste des actualités