Flux RSS

Actus

20 nov. 2012 Vidéo de la deuxième étape, un an après...

09 nov. 2011 J'y suis arrivé !

04 nov. 2011 Ca y est, il est arrivé cette nuit à 3h21mm51s !

03 nov. 2011 Fatigue quand tu nous tiens !

02 nov. 2011 Encore des conditions qui sortent de l'ordinaire

» Toutes les actus



Voir toutes les photos+vidéos


Best Western Masqhotel Vhox

Actualités

Mardi matin : Cap au 193 à près de 9 noeuds !

18 octobre 2011 - 09:38

 La route est bonne, Pierre vise le Cap Vert, à quelques 320 milles de là. Mini masqhotel est l'un des plus rapide dans le coin, et bien qu'il n'ait pas gagné de place au dernier classement, il reprend des milles sur la tête de flotte. Tout va bien, le bonnet de nuit est rangé, et on l'espère, le marin reposé.

Côté météo, l'avantage de la petite halte près des Canaries, c'est que Pierre devrait échapper à la petite zone de "molle" qui s'étend aujourd'hui au nord du Cap Vert. Il devrait arriver juste lorsque le vent reprend et ainsi pouvoir traverser l'archipel sans encombre.

Alors sans encombre, du moins pour ce qui est de la météo. Le Cap Vert est une zone bien spéciale, les îles volcaniques proches les unes des autres donnent une configuration bien particulière propice aux dévents et aux accélérations. On a vite fait de gagner des places ou d'en perdre ; où passer ? entre quelles îles ? La seule contrainte étant de passer entre l'île la plus à l'Ouest et celle la plus à l'Est - histoire de ne pas laisser la flotte se disperser sur l'océan.

Choix stratégique difficile, et pourtant cette partie de la course est absolument magique, l'archipel portugais est d'une beauté incroyable, et il représente la dernière Terre que les marins doubleront avant leur arrivée au Brésil !

Le Cap Vert est aussi la porte avant le Pot Au Noir, le dernier arrêt possible, et l'endroit où l'on commence à se demander à quel endroit on va traverser la fameuse zone... Sur la carto, elle est appelée Zone de Convergence Intertropicale, la ZCIT. Mais laissons un peu de suspens, la ZCIT sera la thème d'une news très bientôt, on ne peut pas tout révéler d'un coup !

D'ici 36h Pierre sentira de nouveau les parfums terrestres, il contemplera les sublimes paysages parfois arides et parfois luxuriants des îles portugaises. C'est encore un fort moment d'émotions qui attend le skipper de masqhotel ! Allez Pierre !

Florent G.

 

Suivez les actualités sur le site de la Mini Transat et les positions et les classements en allant sur la cartographie.

Photos


Commentaires

Le 19 octobre 2011 à 18:48 par Olivier (CH)

Notre matelot vient d'être flashé à 10,57 nds! Ça c'est du surf! Go go, ride ride Pierrot, on adore ça!

Le 19 octobre 2011 à 11:35 par Olivier (CH)

Sur les dernières 24h, Pierre fonce à 7,98 nds, 4ème à la course des vitesses!!! C'est beau ça, quelle remontée mon couz'! Avec ou sans spi, il fonce, il défonce les eaux le Pierrot!

Le 19 octobre 2011 à 08:17 par Olivier

Un grand bravo à notre Pierrot qui cette nuit est remonté de 4 places au classement, ce qui nous le met en 31ème position !!! GO Pierrot GO GO !

Le 18 octobre 2011 à 23:39 par Yann de Nantes

Sursum Corda Pierre, Haut les Coeurs! Cette belle devise, tu la vis chaque jour à bord de ton p'tit rafiot rose et orange. Files, Files et repos ailleurs. Je pense à toi chaque jour, plusieurs fois par jour : et là qu'est ce qu'il fait? ça tape? quel vent il a? Il en a encore grillé un? Est-ce qu'il mange et dors pour ménager la monture et terminer au sprint. Est-ce que le corps tient le coup? Allez Pierre de La Rochelle!

Le 18 octobre 2011 à 20:38 par Elsa

Trop fort Pierre Cizeau en "haute couture" ! On a mis du temps à comprendre .. pas facile à terre..

Le 18 octobre 2011 à 20:02 par la maman de Pierre

Moi aussi je pense que Pierre a pu recoudre sa voile même sur le bateau!

Le 18 octobre 2011 à 18:01 par VosamislesParizot

Pierre Cizeau, un nom pour la Haute Couture ça non ? Bah oui c'est facile mais bon ! on a tellement envie d'y croire à ce spi réparé ou pas trop abîmé, qu'on se l'imagine bien le Pierrot transformé en petites mains avec de la toile plein les genoux, un dé à coudre au bout du doigt, les lunettes au bout du nez et pique et coud et pique et coud...

Le 18 octobre 2011 à 17:48 par Florent G.

Bon la réparation de spi c'est possible... ça dépend du nombre, de la taille et de la place des accrocs, mais dans l'idée : Prenez un spi de la taille d'un bel appart' comme le disait Benoit (environ 75m2), dépliez le dans votre intérieur cosy (quelques m3), ou plutôt essayer de le dépliez... ensuite on parcours le spi a partir de chaque bord pour repérer les trous. Trous repérés ? alors il faut prendre de l'eau douce, si précieuse soit elle, pour rincez le spi salé... sinon la colle des patchs ne prend pas. Si le trou est trop important il faudra coudre... on coupe des pièces, en arrondissant bien les bords, les coins trop vifs s'arrachent. on colle soigneusement des 2 côtés et le tour est joué ! Facile ?? hum oui si le trou est petit, et bien placé... si c'est au bord, on oublie et on coud ! Important, si l'on veut rester sain d'esprit après la couture, il vaut mieux que ça ne recasse pas directement, parce que déchiré un spi que l'on a passé 6h à réparer... c'est TERRIBLEMENT déprimant !

Le 18 octobre 2011 à 14:47 par classe de ce1 (matteo)

J' espère que tu va bien , et j' espère que tu n' as pas trop de problèmes sur ton bateau , et j' espère que la voile ne t 'a pas trop posé de problème , et j' espère que tu va récupérer des place.

Le 18 octobre 2011 à 13:18 par Benoit

Il est pleine balle le Pierrot! Il a passé la surmultiplié et il est pas content du tout! Plein surf, les safrans en vibrations, la coque à moitié hors de l'eau...GoGoGo Pierre Cizeau. Oui céline ça peut se réparer avec des autocollants prévus pour ça et un peu de couture fine pour les maintenir (très délicat). Jamais très facile dans un bateau qui fait la taille d'une cabine de douche avec un spi de la taille d'un appartement.

Le 18 octobre 2011 à 13:02 par Antoine

Ça fait plaisir de te voir bien dans ta course. Et à quelle vitesse! Tu grignottes, tu grignottes, tu grignottes. Vas-y comme ça Pierre!

Le 18 octobre 2011 à 12:35 par Céline

A voir sa vitesse, je penche dorénavant sur l'idée qu'il a raccommodé son spi, son grand ! Il l'avait déjà fait pour sa grand voile lors de la première étape. Mais Florent, dis-moi est-ce possible pour ces toiles si fines ?

Le 18 octobre 2011 à 12:21 par Anne (Gestotel)

"Rien ne sert de courir ; il faut partir à point...", Et encore une place à 10h00. Gardez des forces pour la suite...

Le 18 octobre 2011 à 11:28 par Olivier

merci Florent pour la mise à jour, les iles du Cap Vert, raconté comme ça, cela donne envie d'y aller ! près de 9 noeuds de moyenne sur MasqHotel, ça doit faire un beau sillage et quelques jaloux :-) La remontée ne fait que commencer, vous allez voir ! Haut les coeurs ! GO Pierrot GO GO ....

Le 18 octobre 2011 à 11:25 par Alix

Pierre c'est super tu es reparti de plus belle, comme si de rien était. J'espère que tout va bien à bord de ta coque de noix. Tu as surmonté un moment qui a du être tellement difficile, j'imagine que c'est ce genre d'événement qui fait l'étoffe d'un héro ... euh d'un marin. Aller Pierre fonce. Je t'embrasse

Réagissez

Les commentaires sont fermés !


» Article suivant : Dis, Florent, qui es-tu ?

» Article précédent : Aux cotés de Pierre : la Classe de CE1 de l’école primaire Valin à la Roche...

» Retour à la liste des actualités