Flux RSS

Actus

20 nov. 2012 Vidéo de la deuxième étape, un an après...

09 nov. 2011 J'y suis arrivé !

04 nov. 2011 Ca y est, il est arrivé cette nuit à 3h21mm51s !

03 nov. 2011 Fatigue quand tu nous tiens !

02 nov. 2011 Encore des conditions qui sortent de l'ordinaire

» Toutes les actus



Voir toutes les photos+vidéos


Best Western Masqhotel Vhox

Actualités

Pierre dans le Golfe

28 septembre 2011 - 00:00

Lors du reportage France 3 (le voir), Yann Salaun & Didier Gomez, journalistes de leur état, avaient mis le doigt sur un excellent jeu de mot : « Cizeau dit, Cizeau fait ». Personnellement j’ai bien ri. Mais Yann était dans le vrai ! Cizeau dit et le fait bien !

Nos ministes ont déjà parcouru des milles, oh pas des milliers, la météo s’est révélée plutôt calme jusqu’à présent. Cependant, les quelques 250 milles que Pierre a laissés derrière lui sont beaux. De beaux milles ? Oui ! Une trajectoire soignée, des manœuvres au bon moment, le skipper de Masqhôtel en est aujourd’hui récompensé puisqu’il pointait ce mercredi à 8h en 3ème position du classement série.

Le vent a soufflé dans les voiles en début de journée mardi et permis aux coureurs de faire avancer leur machine à vive et belle allure : le portant par 15 nœuds. Ces bateaux sont conçus pour des vents portants, à savoir entre 100 et 160° du vent, et ils se révèlent merveilleux dans ces conditions. Les filets d’eau glissent le long de la coque, la voilier est réactif, véloce, il accélère, se cabre, il plane, surf… pour le barreur, c’est un moment de pur bonheur. Et lorsque le bateau va, eh bien tout va, le skipper peut dormir, manger, prendre plaisir à régler ses voiles, et pour le moral, sentir le bateau rapide et facile c’est comme manger une tablette de chocolat pour un gourmand !

Masqhôtel évolue donc dans le Golfe de Gascogne, il est même en plein milieu ! Et pour ce qui est du calme et du portant, autant qu’il en profite, parce que la suite de l’aventure ne s’annonce pas des plus joyeuses… En effet, l’anticyclone des Açores, le fameux, n’est pas vraiment à sa place ! Du coup, il dérègle tout, et… on trouve des fronts dépressionnaires le long du Portugal (un peu plus à l’ouest). La dépression tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, nos marins vont devoir traverser un front actif, dans des vents… de sud ! Et lorsqu’on est au cap finistère, il faut bien faire du sud, à un moment ou à un autre ! Enfin Pierre n’y est pas encore, pour l’instant à tout juste 5 milles du premier, il réalise un début de course fantastique et nous fait vibrer à chaque pointage. Pour Pierre sur son D2 comme pour nous par procuration, c’est un très beau début d’aventure ! Début des hostilités : Jeudi midi ! D’ici là, il faut se reposer, vérifier le bateau, manger, et plus que jamais ne rien lâcher ! Allez Pierre !

 

Florent Gaillard

 

Suivez la course sur le site de la Mini Transat : http://www.charentemaritime-bahia.transat650.net/fr/

Et plus précisément les positions et les classements sur http://tracking.transat650.net/carte/etape-1.html

 

Photos


Commentaires

Le 29 septembre 2011 à 17:59 par mireille

Tes prouesses et tous ces commentaires qui nous rapprochent de toi m' émeuvent infiniment. Moi aussi, je suis les actus régulièrement: c' est formidable de connaître ton exploit parmi ces 80 partants!

Le 29 septembre 2011 à 11:14 par Alix

Alors Pierrot tu as un peu trop dormi peut être .. tu les as laissé te doubler (ça me rappelle quand c'était moi qui barrais la nuit sur la mini fasnet :-) je les voyais passer à babord, à tribord etc.. mais j'avais un peu honte alors je ne disais rien à Benoit quand il se réveillait ) Mais toi tu es beaucoup plus fort que moi et beaucoup plus fort que les autres alors bats toi !! On est tous derrière toi, on t'aime !! gros bisous

Le 29 septembre 2011 à 09:48 par Mimi

Ces prouesses et tous ces commentaires qui nous installent à tes côtés m émeuvent infiniment.

Le 28 septembre 2011 à 23:25 par Alix

Énorme !!! Tu continues comme ça, tu te rends compte presque 1er . Tu as les classements m'a dit Ben. Alors faut pas te déconcentrer et garder la tête froide, continuer a rester focus sur les voiles, le vents, et dormir un peu quand même. Tu donneras ton secret a benoit ok ? Gros bisous

Le 28 septembre 2011 à 16:35 par Benoit

Sacré Pierrot, trajectoire parfaite et vitesse toujours plus rapide que ceux d'a coté de toi (pour beaucoup des protos). Et j'imagine que c'est fait l'air de rien. Le fan club s'agrandit à terre. Lache rien!!!

Le 28 septembre 2011 à 14:39 par Olivier

Ca doit commencer à flipper devant :-) Le Pierrot a l'air d'avoir très faim !

Le 28 septembre 2011 à 13:03 par classe ce1 ( louise)

C'est très bien d'être 2ème. J'espère que tu navigue bien et que tes barres de céréales n'ont pas fondu. J'éspère que tu vas rester 2ème , c'est très très bien.

Le 28 septembre 2011 à 12:49 par Delphine

Mon frère est le matelot en vogue!! Je suis en train de devenir ultra dépendante des actus, du classement, de la carto, impatiente moi aussi de voir mon trait rose, mélangé le plus possible avec les petites gouttes jaunes, devant! Depuis ton départ, je ne cesse de me dire que tu navigues toujours et encore, jour et nuit... je trouve ça juste incroyable! Je t'entends dire sur France 3, "si je peux être dans les 10 premiers, ce serait génial!"... A voir ton sourire et le bonheur avec lesquels tu es parti dimanche, tu dois être bienheureux sur ton joli bateau! Continue à faire les bons choix et profite au max parce que nous, à voir les commentaires qui fusent, on est total à donf!! Si tu continues comme ça, je viens à Bahia!!

Le 28 septembre 2011 à 11:55 par Jean

Mon Pierrot. Depuis 2 ans, date a laquelle tu t'es décidé à te lancer dans l'aventure (je me souviens très bien au Masq avec les participants de l'édition 2009, tes questions auprès de tous étaient tellement précises que je te voyais dèjà parti), tu ne fais que nous éblouir. Après avoir navigué 2 fois avec toi depuis et regarder avec quelle sérénité tu te préparais, je ne suis pas étonné de te voir si bien dans le classement, tu vas nous faire vivre des grands moments de bonheur. Continue comme ca , ton étoile sous laquelle tu navigues doit etre formidable et secrète, quelle te porte sous les meilleurs vents à FUNCHAL.

Réagissez

Les commentaires sont fermés !


» Article suivant : Nuit de misère pour Pierre…

» Article précédent : Le grand départ !

» Retour à la liste des actualités